Frappes philosophiques et sociétales 3.0 Index du Forum

Frappes philosophiques et sociétales 3.0
Forum de réflexion philosophique et sociétale

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pour obtenir un éventuel redoublement

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Frappes philosophiques et sociétales 3.0 Index du Forum -> Rassemblement de textes, de réflexions personnelles, et de discussions, auxquels j'ai participé, issus de divers forums et divers emails
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Philosophe 3.0
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2011
Messages: 123

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 23:22 (2013)    Sujet du message: Pour obtenir un éventuel redoublement Répondre en citant

Thématiques concernées : Inégalités scolaire, démocratie, grandes écoles


Subject : Re 13 : Re : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 20 mars 2012 17:56


Il sera difficile de supprimer les grandes écoles et de les remplacer par
des universités à la hauteur.

Quant au système prépa, on peut l'intégrer partiellement ou totalement aux
universités, sans faire de sélection à l'entrée : La sélection, n'est pas
en soit démocratique, mais faute de places et de moyens, on ne peut pas
faire autrement :

La démocratie idéale devant garantir le plein épanouissement de chacun, or
la sélection exclut, d'embler, beaucoup d'un certain épanouissement, la
sélection garantie le plein épanouissement des meilleurs à ses concours :

En fait, si on veut que la sélection soit la plus démocratique possible,
on devrait pouvoir repasser tant qu'on veut les concours, moyennant
peut-être certains diplômes, et pouvoir redoubler tant qu'on veut à
l'Université : Ca favoriserait, certes ceux qui ont les moyens de se payer
des études plus longtemps, et ça coûterait plus cher à l'Etat, mais ce
serait, quand même, une grande avancée sociale, qui en vaut la peine.


@La valeur d'une oeuvre dépend de la configuration des états mentaux des évaluateurs. A configuration des états mentaux des évaluateurs, changeante et différente, la valeur d'une oeuvre peut changer. C'est évident, mais, cela montre ce que la valeur d'une oeuvre peut avoir d'arbitraire et qu'elle est toute relative face aux époques.@



Subject : Re 12 : Re : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 20 mars 2012 16:53



La liberté, ça se paie, au prix fort, et plus encore, avec le nombre de
nos erreurs de parcours et des portes qui se sont fermées à nous.

Ce n'est pas nécessairement, en faisant un métier médiatisé et bien payé,
qu'on est libre : La plupart ne font que de se prostituer, pour gagner
beaucoup d'argent, et oublient le sens de leur vie, certains finissent par
s'en rendre compte et quittent leur métier bien rémunéré, pour un métier
moins rémunéré, et ils ne le font pas par hasard : Ils le font parce que
ça leur correspond mieux, qu'ils s'y épanouissent plus, qu'ils font
vraiment ce qu'ils aiment et que ça donne sens à leur vie.



Subject : Re 11 : Re : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 20 mars 2012 15:22



Il faudrait accepter et se contenter, froidement, de son triste sort, sans
rien faire, par réalisme :

Je sais ingénieur mathématicien c'est mieux que beaucoup de métiers, mais
ça n'est pas le profil que je recherche, ni celui de la recherche dans des
mathématiques très ou trop appliquées.

Quand on fait des mathématiques fondamentales, on le fait pour
elles-mêmes, voire pour leur structure, pour leur beauté et pour leur
esthétisme, ce qui n'est pas le cas des mathématiques trop appliquées, qui
s'apparentent plus, à de la prostitution mathématique, où la seule
satisfaction consiste à obtenir des résultats efficaces et opérationnels,
dans le monde de l'industrie.



Subject : Re 10 : Re : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 20 mars 2012 14:26



Je suis foutu : Je vais devoir vivre une vie isolée, forcée, ou subie,
pour le restant de mes jours.

J'ai perdu en rythme et en volume de travail, en constance, en rigueur, en
stabilité, depuis ou après mon 1er M2 R, alors que je n'en avais déjà pas
assez.

Si je pouvais déjà régler tous mes problèmes liés au sommeil, si je
pouvais retrouver l'esprit échauffé, persévérant et pris par son travail,
comme cela a été souvent le cas, pour mon mémoire de mon 1er M2 R, si je
pouvais à nouveau présenter une partie d'un cours, avec les démonstrations
détaillées, de tête, pendant 2 heures de suite, si je pouvais mettre,
vraiment, la main à la pâte, en faisant des exercices, au lieu de
seulement lire ou de me contenter de comprendre la correction, si je
pouvais réviser intensément mes examens, même pendant les 2 dernières
semaines, comme c'était le cas de la L1 au M1, si je pouvais m'investir,
vraiment, dans des mathématiques qui me plaisent, avec des cours parfaits
(si possible sous forme de polycopiés ou disponibles dans la littérature),
peut-être que ma vie aurait une autre tournure.

Dans mon M2 PRO actuel, je ne fais pas les exercices des TD, parceque je
ne sais pas comment bien les aborder, et je n'ose pas faire d'exercices
dans la littérature, par peur que ce soit une perte de temps, inutile et
qu'ils soient en inadéquation avec les examens.

Si je ne fais pas de recherche en mathématiques ou en philosophie des
sciences, si je ne me perfectionne pas dans la composition musicale, si je
ne fais pas de politique : Que vais-je devenir ? Devenir comme tout le
monde, à faire un métier routinier, ordinaire, sans mérite (Je m'excuse
pour les métiers pénibles), sans statut, sans reconnaissance, sans
notoriété, sans activités ou réflexions intellectuelles dignes de ce nom,
sans épanouissement digne de ce nom, sans accomplissement, sans
dépassement de soi, en ayant une vie qui vaut à peine le coup d'être vécue
:

Dans une telle vie, il ne reste plus que la vie et les plaisirs,
sensoriels, matériels, charnels, affectifs et amicaux, c'est nécessaire,
mais c'est loin d'être suffisant, on ne peut pas s'en contenter.




Subject : Re 9 : Re : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 20 mars 2012 9:35



1) Arxiv en limitant l'accès à la publication, sur son site, a choisi la
solution de facilité, certes il ne perd plus de temps avec de nombreux
papiers fantaisistes, mais il exclut de fait, certaines exceptions
éventuelles, qui pourraient se présenter, en cela il baffoue la
démocratie.

2) On conçoit bien avec le cas Villani, qu'il suffit d'être très bon voire
excellent, pour être bon voire très bon voire excellent, en thèse : Le
fait qu'on ait fait en plus un parcours sans faute, montre qu'on a connu
aucune période d'interruption, qu'on tient le rythme, qu'on est constant,
qu'on a de la rigueur, qu'on est stable et qu'on est toujours dans le coup
: Bref, notre sérieux : Mais, rien ne nous empêche de nous refaire une
santé et de nous mettre un jour, au meilleur de notre forme.



Subject : Re 8 : Re : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 20 mars 2012 0:21




Je veux pouvoir faire un métier, qui me permette de faire, à côté, des
travaux de recherche, en mathématiques, et de les soumettre à certaines
"revues", et des travaux de recherche, en philosophie des sciences, et de
les publier :

Je cherche des "revues" qui ne tiennent pas compte de mon niveau d'études :

Mais le gros problème dans tout ça : C'est que je dois travailler seul, de
manière isolé, et que je ne peux le faire à plein temps : Je dois savoir
quels sont les sujets ouverts, et me mettre au courant de ce qui est fait
ou a déjà été fait, je dois savoir, pouvoir et avoir les moyens de me
documenter.

L'idéal serait de se mettre dans la peau d'un médaillé Fields, par exemple
de Cédric Villani, pour voir ce que ça fait vraiment de faire de la
recherche en mathématiques, à un très haut niveau, et si on s'en sent
vraiment capable ou non :

C'est sans compter que l'ENS lui a ouvert de nombreuses portes, et lui a
permis de faire des rencontres fructueuses, son directeur de thèse fut
Pierre Louis Lions, déjà médaillé Fields à l'époque :

Seul, je ne peux pas compter faire des rencontres avec le gratin des
mathématiques, qui plus est, il faut pouvoir se montrer à la hauteur pour
pouvoir l'intéresser.

Avec tout mon retard, j'ai encore 10 ans pour devenir médaillés Fields, il
ne faut pas se faire d'illusion, c'est mission quasi impossible, mais il y
a encore de l'espoir pour le prix Abel et puis d'ailleurs la satisfaction
de la résolution d'une grande conjecture ou de grands travaux, se suffit
amplement à elle même, pas besoin d'une récompense en plus (sauf 1 million
de dollars).

J'aimerais bien me déconditionner de mon passé.


NB : Faire de la recherche dans des mathématiques trop appliquées, ne
m'intéresse pas.




Subject : Re 7: Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Lun 19 mars 2012 11:01



Remarque :

J'ai dit que : "Le système fourmille d'injustices et de mentalités
élitistes malsaines, qui préfèrent que leur pays soit parmi les plus
compétitifs, et se positionne parmi les 1ers, et qui se moquent
complètement de sa démocratie et de ses inégalités internes."

Mais, il faut bien avouer que la démocratie, ne peut se faire que dans des
pays suffisamment développés.

Et puis les inégalités internes des pays, dépendent en grande partie de la
mondialisation.



Subject : Re 6 : Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Lun 19 mars 2012 9:49



Il ne suffit pas de me dire que je n'ai pas le choix, pour que je le fasse :

Je ne fonctionne pas comme ça, surtout tant que je n'ai pas la conviction
certaine que je n'ai vraiment pas les capacités pour exercer telle
fonction.

Le système fourmille d'injustices et de mentalités élitistes malsaines,
qui préfèrent que leur pays soit parmi les plus compétitifs, et se
positionne parmi les 1ers, et qui se moquent complètement de sa démocratie
et de ses inégalités internes.



Subject : Re 4 : Re: Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Lun 19 mars 2012 1:05



Je pense qu'en M2 RECHERCHE, on ne devrait être évalué que sur des
mémoires ou des projets, quitte à les noter plus sévèrement.

En recherche, on n'a pas besoin d'avoir la tête bien pleine de
connaissances et de savoirs-faire, mais on a besoin de savoir trouver et
retrouver les informations pertinentes dans la littérature.

En thèse, il faut tomber sur des thèmes qui nous intéressent ou qui nous
passionnent et il faut savoir gérer la lassitude du manque d'idées ou la
douleur ou la frustration de l'échec et de l'impasse.

Peut-être bien que je pourrais réussir en thèse, mais les M2 R, avec des
examens classiques, m'empêchent d'y avoir accès.



Subject : Re 3 : Re: Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Dim 18 mars 2012 23:55



Normalement, comme on est dans une grande période de chomâge, avec de
faibles rémunérations, pour la majorité des français, j'aurais dû tout
faire pour saisir l'opportunité que m'offre votre M2 PRO, afin de devenir
ingénieur mathématicien :

Mais, il n'en est rien, car j'ai aussi besoin de donner du sens à ma vie :
Je me demande entre autre si je pourrai mener sereinement d'autres
activités intellectuelles, en dehors de mon travail : Ce travail qui va
m'occuper beaucoup de mon temps dans des domaines très spécialisés, risque
de m'épuiser à la fin de la journée, et je ne pourrai pas m'adonner
sereinement aux activités intellectuelles qui me passionnent, de plus, à
force de spécialisation en mathématiques et d'habitudes, on perd ses
capacités à travailler ou à se reconvertir dans d'autres domaines des
mathématiques

En même temps, sans un minimum de revenus, de confort matériel, de
rencontres et de relations : Ma vie risque d'être pauvre et infructueuse.




Subject : Re 2 : Re: Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Dim 18 mars 2012 19:29



Les statistiques sont une chose, leur interprétation fine, en est une
autre : Ce qui m'intéresse, ce n'est pas l'état de fait, en tant que tel,
mais c'est de bien le comprendre.



Subject : Re: Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Dim 18 mars 2012 18:32



Le point clé pour poursuivre en thèse, est d'obtenir un M2 RECHERCHE, du
1er coup, avec une mention B ou TB :

Il est aisé de comprendre que ceux qui réussissent tout du 1er coup, avec
des mentions B ou TB, réusissent mieux et plus vite que les autres, mais
on ne voit pas pourquoi ceux qui ne réussissent pas tout du 1er coup, mais
qui se donnent les moyens et les moyens financiers, quitte à repasser leur
L3 ou leur M1, dans d'autres universités, pour se remettre à niveau, ne
pourraient pas se mettre, un jour, en posture d'avoir un M2 R, avec une
mention B ou TB :

Peut-être bien qu'on n'empêche l'accès en thèse à ceux qui ne réussissent
pas tout du 1 er coup : Bref, une histoire de mentalité élitiste et
malsaine : Il faut toujours mettre "tout dans le cul", à ceux pour qui la
vie est un long fleuve tranquille.



Subject : Re: Suite 12 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Dim 18 mars 2012 17:40



bonjour
concernant vos ambitions de devenir maitre de conf, je vous informe que
l'an dernier, il y avait 103 postes pour l'ensemble des math appli
(calcul scientitfique, anamyse numerique, proba, stat, analyse des EDP,
bio math, didactique ....). pour chaque sous-item il y avait en moyenne
15 postes pour 200 candidats. 100% des recrutes ont realise un parcourt
universitaire sans faute et ont obtenu un master avec mention (bien ou
tres bien). de plus l'age moyen de l'obtention de la these tourne autour
des 26-27 ans.
a la vue de ces statistiques, tout a fait independantes des qualites
scientifiques des recrutes, je pense que vos chances d'acceder a un
poste aussi convoite sont tres minces.
quand a la realisation d'une these, il faudrait nous montrer de reelles
capacites a effectuer un travail de longue duree en grande autonomie.


@D'habitude, un thésard a 30% de chances de devenir maître de conférences@

@La sévérité de la sélection à un concours, lorsqu'elle est nécessaire, ne doit pas avoir un état d'esprit trop élitiste voire antidémocratique : C'est à dire qu'elle doit considérer et regarder avec le même égard, tous ceux qui sont recevables et prêts l'année A, sans considération d'âge, et sans considération pour leurs redoublements, leur parcours ou leur cursus, hormis sa cohérence et le fait que la formation soit adaptée à la thématique et aux exigences du concours.@




Subject : Suite 11 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Sam 3 mars 2012 14:36



Bonjour,


L'idéal pour moi, serait de faire et de pouvoir vivre de la philosophie
des sciences, de la recherche en mathématiques, et de la composition
musicale, et de faire de nombreuses rencontres pour confronter mes idées,
les développer et les enrichir.

J'ai aussi besoin d'acquérir une méthodologie de travail, afin d'organiser
mes idées et de synthétiser mes lectures, afin d'avoir les idées claires
et d'avoir toujours quelque chose à dire sur un livre.

Mais, je n'ai pas fait d'études de philosophie, je ne suis pas agrégé, je
n'ai pas de poste de maître de conférence, je n'ai pas de statut, j'ai 30
ans, j'aimerais pouvoir continuer à faire des études, mais ça ne dépend
pas que de moi, j'ai perdu du temps, pourtant un investissement bien pesé
et bien mesuré d'encore 5 ans maximum, dans mes études, pourrait être
déterminant pour la suite de ma vie future.

Il s'agira d'investir pour renforcer et pour consolider mes acquis et mes
bases en mathématiques, et d'acquérir une méthodologie de travail, en
philosophie des sciences.


Pour les rencontres, c'est plutôt râté, je suis plutôt seul, et je suis
banni de certains forum (Comme le forum Thomas d'Aquin), encore que je
vais tenter d'en réinvestir certains :

La plupart du temps, ce qui fait la richesse des rencontres, c'est le
statut qu'on a : Plus élevé il sera, plus nos rencontres seront
enrichissantes et fructueuses :

Malheureusement, j'ai toutes les raisons d'être mis à l'écart de ce cercle
vertueux, mais je dispose de nombreux livres sérieux.


Cordialement

***



Subject : Suite 9 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mar 28 février 2012 23:01


Rebonsoir,


Je suis quasiment certain que la plupart des autres élèves de mon M2, sont
plus à l'aise que moi, en programmation, parcequ'ils en ont fait plus que
moi, voire de façon plus variée, de la L1 au M1, certains ont même
redoublé et ont pu ainsi consolider leurs acquis.

Il est clair que je n'ai pas le niveau que prétend mon M2 R et que je n'ai
pas ou que j'ai tout juste le niveau que prétend mon M1, et que je n'ai
rien pu consolider.

J'aimerais bien faire une L3 et un M1 à PARIS 6 ou 7, vu le niveau de leur
formation, au moins je saurai que j'ai le niveau dès que je l'aurai, si
possible avec une mention, et enchaîner avec un M2 :

Seulement, mes parents ne voudront pas payer des années d'études
supplémentaires.


Cordialement

***



Subject : Suite 7 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Lun 27 février 2012 23:20




Bonsoir,


J'ai cru que *** pouvait faire autorité, quant à la décision de
mon éventuel redoublement, or il n'en est rien, il peut simplement
influencer la décision, décision qui en revient à vous, responsable de la
formation.

Outre ***, j'ai un argument :

Je n'ai jamais redoublé de la L1 au M1, et je n'ai jamais fait de remise à
niveau, en refaisant un autre M1 R de mathématiques ou un autre M1 PRO
d'ingénierie mathématiques, parce que j'ai cru qu'une fois que j'avais mon
M1 de mathématiques et d'ingénierie mathématique de l'Université de ***,
en poche, je ne pouvais plus en repasser un autre, dans les mêmes
disciplines, dans d'autres universités :

Outre le fait que l'idée d'une remise à niveau, m'est venue tardivement,
cela m'a été préjudiciable et m'a fait perdre pas mal d'années, ainsi
qu'une partie de mes munitions pour postuler à des M2 R, car je ne peux
plus passer les M2 R, dont je fus étudiant.

De plus, mon M2 actuel, est mon 1er M2 PRO d'ingénierie mathématique :

Le responsable du M2 PRO d'ingénierie mathématiques de l'Université de
***, m'avait refusé pour son M2 PRO, en bonne logique vous auriez dû
faire de même, et me proposer de faire votre M1 PRO, comme auraient dû
faire les autres responsables des M2 R, en me proposant de faire leur M1
R.

Dans la logique actuelle, il est plus raisonnable que je redouble ce M2,
plutôt que de faire un nouveau M1 PRO, puis un nouveau M2 PRO, d'autant
plus que j'ai 30 ans, que mon père risque de prendre sa retraite dans un
peu plus de 2 ans, et que je n'ai pas beaucoup de perspective d'emploi, en
dehors de la recherche et de l'ingénierie en mathématiques, et des
concours de l'enseignement et de la fonction publique.

***,

mes échecs peuvent en grande partie s'expliquer par mon manque
d'organisation et mon manque de sommeil.


Cordialement

***



Subject : Suite 6 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Sam 18 février 2012 22:09




Bonsoir,


Peut-être qu'une certaine douceur de vivre et mes médicaments, diminuent
ma combativité, et que les autres élèves réussissent mieux que moi parce
qu'ils sont plus combatifs que moi.


Cordialement

***



Subject : Suite 5 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Jeu 16 février 2012 4:11




Bonne nuit,


Pour les stages, je me suis très mal pris et très tard, tout en le
sachant, bien à l'avance :

Les autres ont tous un stage, sauf moi :

J'ai été perturbé par les cours de communication, me compliquant la tâche
plus qu'autre chose(*), par les projets du 1er trimestre, à faire tous, en
même temps, en 1 mois, et les 2 semaines restantes consacrées aux
révisions des examens du 1er trimestre.

(*) Et outre, hors notre formation (J'avais peur que nos résultats,
influent sur le stage, or il n'en est rien), il est très difficile de se
valoriser professionnellement et de se démarquer des autres, sur un CV ou
une lettre de motivation, si nos qualités et nos qualités relationnelles,
utiles en entreprise, ne nous viennent pas en
tête,{naturellement|spontanément}, faute peut-être d'en manquer, de ne pas
en
avoir assez ou de ne pas avoir pu les développer.

Les autres n'ont rien de plus que moi dans la vie courante, si ce n'est
une vie plus riche, mais ils font la différence en cours et aux projets et
aux examens :

Ils comprennent et vont plus vite que moi, ils ont encore tous leurs
réflexes, tous leurs automatismes, et toutes leurs connaissances
opérationnelles, encore fraîches, des années passées, mais ils sont aussi
plus motivés que moi et ils travaillent plus que moi, et en plus certains
d'entre eux, travaillent même, à côté, pour pouvoir subvenir à leurs
besoins, et ils ont tous, un niveau de vie moindre que le mien :

Il y a un problème :

Moi, j'ai perdu une bonne partie de mes réflexes, de mes automatismes et
de mes connaissances opérationnelles, car j'ai connu un certaine période
de laxisme, depuis mon 1er M2 :

Rencontrant plus de problèmes qu'eux, et avançant moins vite, malgré les
interventions des prof. :

Je suis moins motivé et plus découragé qu'eux, et ce, d'autant plus que je
suis le moins frais et le moins {en forme|disponible}, ***, et de mon manque de sommeil.


Cordialement

***



Subject : Suite : Pour obtenir un éventuel redoublement et Suite : ***
Date : Mar 14 février 2012 22:39




2) J'ai une certaine flemme et une certaine rétiscence, à me lancer dans
et à faire des exercices ou de la programmation, chez moi ou en TP :

J'ai du mal à assimiler et à apprendre mes cours, méthodiquement, de façon
constructive et stable :

Je ne sais pas si ***, qui ne me met pas dans la meilleure forme, ou si c'est mon
manque d'organisation et de rigueur (en particulier dans ma présentation
et dans mes règles ou mes réflexes de présentation, dans la prise de mes
cours), mon relâchement, mon manque d'efficacité et d'opérationnalité (dû
au fait que je ne m'entraîne pas, je ne pratique pas, je ne m'exerce pas
assez et régulièrement et à une perte du rythme universitaire), qui me
fatigue ou me {démotive|décourage}, ou tout simplement mon manque de
sommeil, ou si c'est tout ça à la fois :

De plus je perds du temps à me ballader en ville, à faire des courses et à
me préparer à manger :

Résultat, quand je termine, le soir à 17 h, il me reste que 3, 4 heures
pour travailler, à un moment où j'ai envie de dormir et où je ne suis pas
le plus en forme, mais ce n'est pas une excuse, car je n'ai cours que 3
jours par semaine environ, et en plus je me couche en moyenne à
00h00-01h00 du matin.

Il faut que je me resaisisse d'une manière ou d'une autre.

Ce soir, je n'ai rien fait, mais je vais, bientôt, me coucher.



Subject : Suite 3 : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Mer 8 février 2012 16:47



Dans notre M2 PRO d'IM:

Même ceux qui doivent travailler à côté, et qui ont moins de ressources
financières que moi, sont plus dans le coup et dans le bain que moi :

Il y a bien un problème.

Comme je l'ai dit, hormis le fait que je dois moins travailler et être
moins motivé qu'eux, ***
:

Le fait d'avoir fait un M1 PRO d'IM à ***, est un avantage :

Mais d'autres viennent de *** et réussissent, certes moins bien, mais
réussissent quand même :

Ils n'ont pas connu, comme moi, depuis leur premier M2, une longue période
d'échecs, largement improductive et inconstructive, malgré les leçons que
j'ai pues en tirer.



Subject : Suite : Pour obtenir un éventuel redoublement
Date : Dim 29 janvier 2012 18:49



Bonsoir,


Du CP jusqu'au M1, j'ai réussi sans redoubler, même si j'ai passé la
session de rattrapage pour mon BAC, ma L3 et mon M1.

Après, j'ai commencé à redoubler, lors de mon 1er M2 RECHERCHE, et j'ai dû
le quadrupler pour pouvoir le valider.

Depuis tout n'est qu'échec.

Il y a déjà un certain relâchement, dans la façon de prendre mes cours,
surtout lorsque ceux-ci sont plus brouillons, car la présentation du cours
au tableau et le rythme du prof., affecte ma présentation :

Si un prof. écrit un cours nickel au tableau, à un rythme normal, il en va
généralement de même de mes notes.

Mais, depuis mon 1er ou 2nd M2 R, j'écris aussi plus gros.

Il y a aussi une certaine perte de rythme, vu qu'il y a un volume de cours
et de TD, moins grand, surtout en M2 R.

En M2 R, il est difficile de cerner les attentes des professeurs, or sans
repère, ce sont forcément les meilleurs, à la base, qui réussissent, car
ils savent quel est le rythme et le volume à tenir, et car ils ont une
grande expérience et une grande pratique des mathématiques.

En fait, avant de faire plusieurs M2 R consécutifs, j'aurais dû me
remettre à niveau.

Mon échec à la 1ère partie d'examens, CC et projets, à votre M2
PROFESSIONNEL, vient dû fait que je n'ai pas véritablement fait de M1 PRO,
en fait j'aurais dû commencer par faire un M1 PRO, car je peux redoubler
tant de fois que je veux, ce dernier, alors que ce n'est pas possible avec
un M2 PRO.

Toutefois, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas redoubler un M2 PRO :

Car ce qui compte pour une entreprise, c'est qu'on soit prêt l'année A :

Bien entendu, cela me ferme la porte aux thèses, vu que c'est une sorte de
concours, entre les élèves d'une promotion (d'une année).


Cordialement

***


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Mar - 23:22 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Frappes philosophiques et sociétales 3.0 Index du Forum -> Rassemblement de textes, de réflexions personnelles, et de discussions, auxquels j'ai participé, issus de divers forums et divers emails Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com