Frappes philosophiques et sociétales 3.0 Index du Forum

Frappes philosophiques et sociétales 3.0
Forum de réflexion philosophique et sociétale

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vivre l'intersubjectivité ...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Frappes philosophiques et sociétales 3.0 Index du Forum -> Rassemblement de textes, de réflexions personnelles, et de discussions, auxquels j'ai participé, issus de divers forums et divers emails
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Philosophe 3.0
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2011
Messages: 123

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 19:35 (2013)    Sujet du message: Vivre l'intersubjectivité ... Répondre en citant

Subject: Remarques notre RDV du mardi 21 février 2012
Date: Thursday, February 23, 2012, 12:57 PM



Le ***, littéraire, rêveur et voyageur, est intéressant,

mais j'aurais préféré voir un peu plus, le ***, philosophe ayant un
pied dans les sciences.

Les expériences que tu as vécues en voyageant, t'ont enrichichies, mais la
littérature n'est pas un domaine très constructif pour le lecteur et ne
lui apporte pas grand-chose, mis à part le fait d'être plongé dans
d'autres univers (parfois fantastiques et merveilleux) et dans des
histoires qui peuvent le divertir, il perd ses repères, il va dans le
vague, l'approximatif, le non formel, le non rigoureux, le non synthétique
voire le laxisme, la frivolité, le superficiel :

Rien de très structurant a priori.

On peut prêter toutes les vertus qu'on veut à la culture générale, dans
les faits et dans la plupart des activités salariales, elle ne sert à
rien, sauf à l'épanouissement personnel, en dehors du travail :

A quoi bon donc l'imposer dans les concours :

Je sais l'épanouissement personnel, en tant que loisir, n'est pas
accessible, dans les mêmes proportions à tous, et il faut un organisme
chargé de le rendre plus équitable :

Mais ce n'est pas pour autant que l'éducation nationale doit
nécessairement avoir un rôle dans l'épanouissement personnel de chacun,
elle doit plutôt se concentrer à développer des aptitudes au travail, et
des aptitudes à la fléxibilité :

Le problème est que l'accès à nombre de postes, est gangréné par des
épreuves de culture générale.

Pourquoi sanctionner un candidat d'un concours pour un poste très
spécifique, avec des épreuves de cultures générales, censées montrer son
ouverture d'esprit et sa capacité à avoir des discussions :

Ces épreuves sont inutiles, car qu'est ce que peut apporter par exemple de
la culture littéraire et des discusions dessus, au travail :

Un peu de piquant, pour sortir de la morosité, peut-être ?

Peut-être parcequ'elle est à l'intersection et au carrefour de toutes les
disciplines, on pourrait penser que c'est le domaine le plus fondamental
de tous.

NB : Je n'ai pas encore vu les oeuvres de la liste que tu m'as donnée,
mais je vais le faire.



Subject : Vivre l'intersubjectivité ...
Date : Ven 24 février 2012 17:04


Salut à Toi *** ...


Merci pour ces observations affinées et critiques acerbes de cette image que tu
perçois de mon "Moi". Il est vrai, depuis plusieurs années, il y a eu transition des
données et des intérêts de ma part. Je pense sincèrement que ce nouveau chemin
parcouru a pris racine durant l'intermède Master de Philosphie et rencontre de ma
Belle. Ces voyages (notamment ma première évasion face à la réalité de Bucuresti)
m'ont métamorphosés mais aucunement je renie mon passé, mes Amis et les
Mathématiques ... Toujours, tous autant vous me fascinez ... mais sache que la quête
de la Vérité autrement dite peut mener à une impasse tant existentielle que
spirituelle.

Les sciences ont leur lettre de noblesse via leur profondeur, rigueur et
objectivité ... Elles reposent sur cet objet : la chose de l'Idéal : la Vérité. On
peut la percevoir comme ossature de ce qui nous entoure. Cà c'est le reflexif sur la
vie. Mais la vie en réalité est tout autre, comme on dit, elle se vit, se partage,
se déchire ... et bien des substrats du quotidien échappent à la vérité. Nous vivons
de nos vérités et subjectivité.

Ne dilue pas ton "Moi" à l'insu d'une recherche vaine de Vérité, n'efface pas
l'individu que tu es et vis ton propre être. Si ta vie s'oriente sur la dite Vérité,
folie tu connaîtras (Gödel en est l'exemple) puisqu'elle est a priori à l'homme,
elle est au-deçà des limites de notre connaissance dixit Kant. Nous ne sommes que
poussière, mais grain de vie et folie pensante alors crée ta propre vie et pensée.

La littérature, tout comme l'art a cette noblesse du non utile. C'est tout le
potentiel de l'Art sa dénature du réel ; l'objet en soi est dit artistique quand il
perd sa fonction ou qu'il est création fictive. La littérature est trace indélibile
du temps : éternité en soi des Grands de ce Monde. Elle permet d'être boussole de
notre bonheur , d'interpréter ces questions existentielles : Qu'est-ce que
l'Amour, la Beauté, le Rire ? Qu'est-ce que désirer ? ... et là crois-moi on est au
delà du rationnel ; c'est ce qui donne la saveur à la vie, le pourquoi notre vie
mérite d'être vécue (le comment cela est du registre de la sagesse) ...

Envole toi et oublie quelque temps le restreint du rationnel ... Ecoute Pascal :
" le coeur a ses raisons que la raison n'a point " ... Le célèbre : Connais-toi toi
même ... Tu es *** ; cela c'est déjà quelque chose d'extraordinaire,
cherche tes vérités et n'ouble pas la vie est une instance de sublime ...

Ma plus grande découverte : ce sont mes rencontres, mes Amis, ceux que j'aime
... Et je suis très heureux et en remercie les hors-sentiers battus de te connaître
...


Merci et beaucoup j'ai apprécié ton dernier mail ... Bon retour à Nantes,
n'oublie pas de découvrir la région : Ancenis, les plages de sable, la Gargouille
avec la meilleure des bières : le Bonnet Rouge ... et bien sûr ton stage ...

Sincères Amitiés ...


N.B : CINEMA : HANEKE (réalisateur autrichien), LARS VON TRIER (danois), WIM WENDERS
(allemand), PASOLINI (italien), TARKOVSKI (URSS), BELA TARR (hongrois), KUSTURICA
(Yougoslavie) ...

Littérature : 1984 (ORWELL), RHINOCEROS (IONESCO), L'ECUME DES JOURS (Boris Vian) et
surtout l'oeuvre de KAFKA ...




Subject : Re : Vivre l'intersubjectivité ...
Date : Ven 24 février 2012 23:56


[...]

Les sciences et la philosophie des sciences, sont plus rigoureuses,
consistantes et plus sûres que la littérature.

On apprend plus de choses utiles, sérieuses et pertinentes en sciences et
en philosophie des sciences, notamment des propriétés matérielles
relatives pour les premières, qui permettent d'apprécier quantitativement
et qualitativement la matérialité de l'existence et sa saveur, c'est à
dire l'existence elle même.


[...]

Je suis peut-être sévère envers la littérature :

Tu peux peut-être croire qu'on vit moins à travers la science et la
philosophie, qu'à travers la littérature et les voyages, mais je n'en suis
pas si sûr : Il est cependant vrai que j'aime la bonne chair, le confort
et que j'aimerais avoir la douceur, la tendresse et l'affection d'une
petite-amie.

Certes un système formel philosophique, non complet, ne permet pas
d'accèder à toutes les vérités, et d'accéder au sens réel de ses axiomes,
mais c'est déjà un grand pas :

C'est ainsi qu'on peut juger de sa cohérence :

Sinon, on peut tout dire et n'importe quoi et notre philosophie est sans
valeur :

Je ne dis pas que tout peut se formaliser (car nous sommes finis, très
vraissemblablement dans un Univers non entièrement déterministe), ni que
tout peut se formaliser en un unique système, mais qu'on peut systématiser
certaines notions dans plusieurs systèmes les plus généraux et les plus
globaux possibles, en prenant soin de distinguer les divers sens possible
de chaque mot ou notion.

[...]

Je reviens sur ma sévérité sur la littérature :

La littérature n'est pas dénuée d'intérêt, lorsqu'elle est historique, ou
lorsque'elle donne des visions fantastiques, ou de sciences fictions,
complètement neuves et qu'elles sont porteuses d'univers, de réflexions
philosophiques et existentielles, riches :

Comme "Le seigneur des anneaux", "Odyssée de l'Espace", "Matrix", "Stars
war".



Subject : Re 2 : Vivre l'intersubjectivité ...
Date : Sam 25 février 2012 22:09



Pour décrire la partie déterministe de l'Univers, un système consistant ne
suffit pas, car il est incomplet, et un système inconsistant, complet, ne
le peut non plus, car il ne contient aucune information sur l'Univers,
parcontre plusieurs voire une infinité de systèmes consistants ayant
éventuellement des points communs entre eux, le peuvent peut-être.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Mar - 19:35 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Frappes philosophiques et sociétales 3.0 Index du Forum -> Rassemblement de textes, de réflexions personnelles, et de discussions, auxquels j'ai participé, issus de divers forums et divers emails Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com